top of page

Comment construire un accord simple ?


Bonjour !


Aujourd'hui j'aimerais vous parler d'accords, d'accords simples surtout et par la même vous parler de comment les construire. C'est une thématique que vous pouvez retrouver un peu partout sur internet et dans des livres mais tant que vous êtes ici autant que je vous entretienne sur le sujet.


Pourquoi est-ce-que je souhaite écrire sur comment construire un accord simple ?


Tout d'abord parce que je pense la voix comme un instrument à part entière et que je vis ma vie de chanteuse comme n'importe quel autre instrumentiste : en m'entraînant et en repoussant mes limites. Et pour ce faire, j'ai besoin d'outils. L'un de ces outils, en ce qui me concerne, est le clavier pour faire mes vocalises.

Vous me direz : pourquoi utiliser un clavier alors qu'il suffirait de suivre des audios ou vidéos de vocalises ?

Eh bien parce que si ces outils sont de bons guides, il n'en demeure pas moins qu'ils ont leurs limites : le tempo (vitesse) peut ne pas nous convenir, l'étendue vocale non plus. Et personnellement, je me sens toujours obligée - à une époque du moins - de finir l'audio une fois que je l'ai commencée même quand je rencontre des difficultés sur une tonalité. ( Dites-moi si c'est cas aussi :) )

Alors que sur mon clavier, je prends le temps nécessaire. Car le plus important quand on s'exerce n'est pas tant la vocalise que la posture à adopter pour faire la vocalise. Acquérir et maîtriser une technique c'est avoir la bonne posture en toute circonstance. Je préfère donc ralentir le rythme si besoin, m'attarder sur une tonalité et m'affranchir des audios et / ou vidéos de vocalises, gagnant ainsi au passage en indépendance.


Avant de commencer


Tout d'abord, je vous encourage à acquérir un piano ou un clavier si vous n'en possédez pas. Ou alors, plus simplement, à télécharger une application de piano. Plutôt sur votre tablette que votre téléphone pour plus d'aisance d'utilisation. Ou toute autre moyen permettant d'avoir un accès rapide à un clavier, comme aller à l'école de musique du quartier par exemple.


Entrons dans le vif du sujet.



 

A. : Pourquoi savoir construire un accord ?


Tout simplement parce que les vocalises basiques pour la plupart sont construites sur les 3 notes des accords.

Et parce que mon 1er moteur c'est l'indépendance !


Qu'est-ce-qu'un accord ?


C'est un groupe de notes bien déterminées, jouées simultanément ou jouées ou chantées l'une après l'autre. Dans ce cas, on parle d'arpèges. Notes bien déterminées car pour former un accord, il y a des règles à suivre.

Dans ce post, je vais uniquement traiter d'accords simples car ces accords sont souvent utilisés sous leur forme arpégée pour construire des vocalises. Je vous parlerai de leur nature et vous montrerai comment les former.


Un accord simple est précisément un empilement de 3 notes à distances définies, jouées simultanément ou arpégées. On l'appelle aussi "Triade". Les notes formant une triade ne se choisissent pas de façon arbitraire. Il existe entre ces notes des intervalles ou distances à respecter pour retrouver la triade simple.

N.B. : Du fait de ces distances, la triade peut être "majeure" ou "mineure".


B. : Connaître les notes et les intervalles.



Un clavier se compose de 12 notes qui se répètent à différentes octaves - (très) grave à (sur) aigüe - : une note dans une suite de ces 12 notes a la même hauteur mais pas les mêmes fréquences que dans la suite qui précède ou succède à celle dans laquelle elle se trouve.


Les 12 notes d'un clavier :

- 7 touches blanches qui correspondent aux notes dites sans altérations,

- 5 touches noires qui sont les altérations des notes blanches entre lesquelles elles se situent.

Visuellement sur un clavier, on peut les scinder en 2 groupes :

- 3 notes blanches / 2 notes noires : blanche, noire, blanche, noire, blanche

Puis

- 4 notes blanches / 3 notes noires : blanche, noire, blanche, noire, blanche, noire, blanche

Ces 2 groupes se répètent dans le même ordre sur le clavier.


Nom des notes :

Notes sans altérations (touches blaches) : do, ré, mi, fa, sol, la, si

Notes avec altération* (touches noires) : do# ou réb, ré# ou mib, fa# ou solb, sol# ou lab, la# ou sib.

(*) : Le signe # se prononce "dièse". Le signe b se prononce "bémol". Vous remarquerez aussi que do# et réb désignent la même note, ainsi de suite.

Distance t** ou intervalle entre les notes :

De façon convenue, dans la musique occidentale et africaine, les distances ou intervalles entre les notes se nomment des tons : 1 ton entre do et ,  et mi, fa et sol, sol et la et la et si. Un demi-ton entre mi et fa et si et do => do 1t ré 1t mi 1/2t fa 1t sol 1t la 1t si 1/2t do.

(**) : t pour ton

Les altérations :

L'altération #* augmente d'un demi-ton la note à laquelle elle est rattachée : do ---> +1/2t = do#. Tandis que l'altération b** diminue d'un demi-ton la note à laquelle elle est rattachée : réb = -1/2t <--- do.

Nous avons donc sur un clavier cette succession de notes : do - do# ou réb - ré - ré# ou mib - mi - fa - fa# ou solb, - sol - sol# ou lab - la - la# ou sib - si - do etc.

(*) : # pour dièse. ex : fa# = fa dièse
(**) : b pour bémol. ex : sib = si bémol

Amusez-vous à jouer des notes à 1 ton d'intervalle puis des notes à 1/2 ton d'intervalle.


C. : Construire une triade simple.


Majeure :  Pour que l'accord soit majeur il faut un empilement de 3 notes à distance de 2 tons entre la 1ère note et la 2e et d'un ton et demi entre la 2e et la 3e note. Si donc la 1ère note est un do, la 2e est un mi (do - mi : 2t) et la 3e note un sol (mi - sol : 1t1/2) => Do  Mi Fa Sol. L'accord ainsi formé porte le nom de la 1ère note : Do Majeur.

Mineure : Pour que l'accord soit mineur il faut un empilement de 3 notes à distance d'1 ton et demi entre la 1ère note et la 2e et de 2 tons entre la 2e et la 3e note. Si donc la 1ère note est un do, la 2e est un mib (do - mib : 1t1/2) et la 3e note est un sol (mib - sol : 2t) => Do  Mib Fa Sol. L'accord ainsi formé porte de la 1ère note : Do Mineur.


Exemples d'accords :


Majeurs : Ré Majeur => Ré Fa# La / Sib Majeur => Sib Ré Fa

Mineurs : Ré Mineur => Ré Fa La / Sib Mineur => Sib Réb Fa


Et voilà ! Vous pouvez maintenant vous exercer sur votre clavier en partant de n'importe quelle note et construire accords majeurs et mineurs simples.


À vous de jouer. Bon travail !

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page